L'avantage de l'alambic à bain marie

 

Les alambics à bain marie sont fabriqués en cuivre, comme les autres. Il est considéré comme le plus moderne à ce jour. Pourquoi ?

Tout d'abord, l'alambic à bain marie est plus robuste grâce à sa double paroie de cuivre.

Il permet de distiller du moût (pommes, mirabelles, poires, prunes etc..) et d'éviter que ce dernier ne colle en fond de cuve.

En règle générale, les températures de distillation avoisinent les 87 degrés au thermomètre. Avec un alambic à bain marie, la température affichée est de 85 degrés en moyenne, soit 2 degrés inférieure à la température sur un alambic traditionnel.

Cela à pour conséquence de produire un distillat légèrement plus rond.

 

L'alambic à bain marie est composé de trois parties, comme les autres. Sa cuve est néanmoins cylindrique et on ne peut y ajouter une purge car celle ci traverserais le bain marie, ce que nous ne conseillons pas.

 

Le chapeau, qui est la partie supérieure au dessus de la cuve, est posé dans une "gouttière" à  joint d'eau. Il s'agit du système le plus étanche. On vient donc poser le chapeau et remplir la gouttière avec de l'eau.

Sur un alambic traditionnel, l'étanchéité au niveau du chapeau n'est réalisable qu'à l'aide d'un joint ou avec une patte (eau + farine).

L'alambic à bain marie est recommencé pour les distillateurs habitué et réguliers. Si vous distillez de façon occasionnelle, optez pour un alambic traditionnel.

Retrouvez tous les prix et tailles d'alambics à bain marie ici >>