Questions fréquentes sur la distillation

Qu’est-ce qu’un « Alambic »?


Issus du monde arabe, les alambics sont des outils qui ont été inventés dans le but de distiller les huiles essentielles et les boissons alcoolisées de l’époque. Tous les alambics ne sont pas forcément construits de la même manière, mais tous possèdent une chaudière, un chapiteau et col de cygne, ainsi qu’un récipient de condensation. Certains sont également constitués d’une colonne de distillation – soit rotative soit à reflux.




Qu’est-ce q’un « Alquitara »?


Également issue du monde arabe, l’Alquitara possède un squelette différent de celui d’un Alambic. En effet, Les Alquitarras sont en général composées de seulement 2 parties: la chaudière et le chapiteau. Le dit chapiteau se caractérise par la présence d’une chambre à vapeur en son sein ainsi qu’une zone de condensation à son sommet. Le récipient que l’ont trouve dans l’Alquitara qui renferme une zone semi-sphérique permet de recueillir de l’eau pure qui a été condensée grâce au contact de la zone semi-sphérique avec du froid. C’est ainsi qu’on parvient à distiller des huiles essentielles et des hydrolats. N’hésitez pas à consulter la page Alquitarras pour en savoir plus.




Les Alambics ne contiennent-ils que du cuivre?


Tous les Alambics que nous fabriquons sont entièrement faits de cuivre. Toutefois, il se peut que vous trouviez certaines soudures faites en alliages de cuivre (laiton et étain) ou en argent.




Est-ce que la distillation présente un quelconque danger ?


Nous nous assurons à fabriquer nos alambics de manière à ce qu'ils ne présentent aucun danger pour nos clients. Nous respectons donc toutes les normes de sécurité lors du processus de fabrication. Toutefois, cela ne signifie pas que la distillation est sans risque. N'oubliez pas que certains tuyaux peuvent se boucher lors de la distillation. L'alambic pourrait monter en pression et devenir dangereux. Nous conseillons de le nettoyer régulièrement et de ne pas remplir la cuve à plus de 2/3.




Qu’est-il possible de distiller ?


Un nombre quasi-infini de substances peuvent être distillées. Des fruits aux légumes et végétaux, en passant par les céréales, vous pouvez fabriquer divers hydrolats et boissons alcoolisées à partir de toutes ces substances. Sans oublier les pétales, feuilles, fleurs et tiges des plantes qui donnent naissance aux plus délicieuses huiles essentielles. Il existe plus de 3000 plantes à distiller !




Comment évaluer la concentration en alcool d’un distillat ?


Un alcoomètre que vous plongerez dans votre distillat suffira pour évaluer la quantité d’alcool qui y est présente. Plus votre distillat sera concentré en alcool et moins il sera volatile.




Puis-je diluer un distillat d'alcool ?


Il est en effet conseillé de diluer un alcool distillé ! N’oubliez pas que toutes les boissons alcoolisées mises sur le marché sont dilués de manière à ce qu’elles contiennent un certain pourcentage d’alcool. Ce qui est intéressant c’est que certains liquides alcoolisés possèdent une trop faible teneur en alcool après distillation. Dans de tels cas, plutôt que de diluer, il est recommandé d’ajouter de l’alcool vinique afin d’augmenter le pourcentage en alcool de la boisson.




À quoi sert la distillation?


La distillation permet de séparer l’alcool des autres composants d’une boisson. En fait, lorsque vous désirez obtenir une boisson alcoolisée pure, il vous est nécessaire d’éliminer toutes ces substances issues de la fermentation des sucres que contiennent les fruits à partir desquels on obtient nos alcools. C’est pour cela que la distillation est une étape plus que nécessaire pour purifier vos boissons.




Si l’on désire distiller du cognac, du rhum ou du whisky, quel alambic faudrait-il utiliser ?


En fonction de l’alcool à distiller, il est possible de choisir différentes sortes d’alambics. Il existe par exemple un type d’alambics particulièrement dédiés à la distillation du whisky. Pour ce qui est du cognac et du rhum, il est possible de distiller avec un alambic à colonne ou un alambic Charentais.