Nos Alquitaras

Conseil : L'Alquitara est un appareil distillatoire très ancien. Le cheminement de la vapeur est très court car elle ne doit pas passer par le col de cygne. Ceci permet d'obtenir des distillats très aromatiques. Cet alambic n'offre aucune possibilité de modifier la pression de la vapeur.

Il permet également de confectionner des eaux de vie simples à qualité constante. 

Extrait du livre "La distillation à l'alambic, un art à la portée de tous" - Kai Möller

L'alquitara : 

"L’alquitara (al-quatara) est un appareil distillatoire très ancien qui dispose d’un principe de fonctionnement aussi simple qu’efficace. Son appellation vient également de l’étymologie arabe, quatara signifiant « égoutter » ou « laisser égoutter ».

Le récipient réfrigérant empli d’eau est directement placé par-dessus le chapiteau. Le cheminement de la vapeur est donc très court puisqu’elle se condense aussitôt après son ascension sans devoir traverser le long col de cygne. Ceci permet d’obtenir un distillat très aromatique. Un alambic de ce type n’offre toutefois aucune possibilité de modifier la pression de la vapeur, voire de faire des expériences avec différents degrés de rectification.

L’alquitara reste somme toute un très bon outil de distillation quand il s’agit de confectionner des eaux-de-vie simples à qualité constante et des huiles essentielles, car la marge d’erreur est étroite. A titre d’exemple, les alambics de ce type sont toujours utilisés au Portugal pour produire de l’eau-de-vie, et au Maroc pour réaliser diverses huiles essentielles. Sa conformation compacte et peu encombrante rend souvent l’alquitara parfaitement utilisable dans une cuisine intégrée moderne (spécialement si l’espace au-dessus de la cuisinière est dégagé)."