Nos alambics traditionnels

Conseil : Les alambics en cuivre traditionnels sont les plus accessibles du marché et relativement polyvalents. Ils permettent la distillation de fruits principalement. Néanmoins, il est possible que lors de la distillation, vos fruits collent à la paroi et laissent un dépôt car ces derniers seront directement en contact avec le feu. Pour éviter cela, ajoutez une grille de séparation (rubrique "accessoires").

Extrait du livre "La distillation à l'alambic, un art à la portée de tous" - Kai Möller

L'alambic : 

"L’alambic représente en fait le type classique et immuable de l’appareil de distillation, au point que son nom est devenu quelque peu, bien que parfois abusivement, le terme générique des appareils à distiller en général.

L’alambic procède étymologiquement de l’articule « al » et du terme arabe dérivé du grec « ambix » ou « ambikos », signifiant vase ou récipient à petite ouverture.

Les appareils de ce type sont exploités depuis des siècles pour la distillation d’huiles aromatiques, d’alcoolats et d’alcools, ainsi que pour des expériences alchimiques. Dans beaucoup de distilleries modernes, avant tout celles qui portent une attention particulière à un résultat aromatique, ces alambics sont encore en service de nos jours.

 

Les versions à rivets parviennent toujours à nous étonner par leur efficacité, nous autres hommes et femmes modernes. Il y a toujours des artisans qui fabriquent d’impressionnants alambics à chaudière de contenance de 650 litres par de simple moyens et procédés manuels, par façonnage au naturel. Les joints sont alors durablement lutés avec des pâtes artisanales faites d’huile de lin et de paille de lin hachée (voire étamés pour les vraies variantes meilleur marché).

 

Les adeptes de l’alimentation bio-écologique, qui souhaitent travailler avec un appareillage de distillation répondant à ce critère, choisiront judicieusement un alambic riveté avec lutage à la paille de lin.

La modernisation technique permet de souder de plus en plus les joints de la chaudière (brassage fort). L’aspect d’un alambic assemblé et par brassage est certes moins esthétique mais l’appareil devient sur le long terme nettement plus facile dans sa manipulation, et reste étanche même lors de distillation dans des conditions extrêmes."