Fabrication artisanale d'alambics - Photos

Plus d'images

Vous avez la possibilité de fabriquer un alambic en cuivre avec peu de matériaux et de connaissances.

Pour fabriquer l'alambic, il vous faudra une casserole à pression ainsi que des seaux en plastique et un serpentin en cuivre en guise de refroidisseur.

 

Vous le savez, plusieurs modèles d'alambics existent et certains sont très complexes à fabriquer de façon artisanale.

 

Pour tous ceux qui souhaitent confectionner des alcools neutres, il est préférable de construire un alambic à reflux ou à fractionnement.

Si vous souhaitez produire plutôt des alcools aromatisés de type whiskys ou alcools de fruits, vous pouvez opter pour un alambic traditionnel ou charentais.

Un véritable amateur d'alambic optera sûrement pour les trois modèles d'alambic.

A mon sens, commencez par un alambic traditionnel si c'est votre premier.

 

Toutes les informations indiquées ont été utilisées par des amateurs néo-zélandais pour confectionner leurs alambics.  Nous ne pouvons donc pas garantir le résultat de votre fabrication car il dépendra de votre habilité et savoir-faire.

 

N'oubliez pas que dans certains pays, il est interdit d'en posséder un ou d'en fabriquer. Si tel est le cas, ne fabriquez surtout pas votre alambic.

 

Pour commencer et fabriquer votre alambic maison, voici les premières instructions : 

 

  • Il faut avoir tout l'outillage nécessaire.

  • Il faut également disposer de tout le matériel nécessaire.

  • Il faut faire votre plan et l'avoir à portée de main.

  • Si vous n'avez jamais fait de soudure, entraînez-vous avant. 

 

La vrai question est : comment construire un alambic ?

 

Construire un alambic en cuivre se fait en 3 étapes.

 

Votre alambic se composera de 3 parties : 

  • le boiler : c’est la chaudière dans laquelle on va chauffer et faire bouillir le moût à distiller. 

  • la colonne : c’est le tube en cuivre dans lequel les vapeurs d’alcool montent vers le condenseur. 

       3 types de colonnes existent : simple, à reflux ou à fractionnement. 

  • le condenseur : c’est là que les vapeurs se condensent en alcool liquide. Il en existe de deux types : serpentin ou tube en tube. 

 

Au niveau des matériaux :

 

Dans le but d'une production optimale, il faut éviter le contact entre les vapeurs d'alcool et l'alcool surtout avec des matières telles que le plastique, le caoutchouc et toute autre matière synthétique. 

 

Petit conseil, dans la fabrication d'alambic maison, privilégiez les matériaux : inox, cuivre, soudures à l'étain et argent, liège, papier et pâte de farine pour les joints. 

 

Pour terminer : 

  • le boiler peut être entièrement construit séparément du reste. 

  • le condenseur également, possibilité de construction indépendante. 

  • la liaison colonne boiler, pareil, indépendant.

  • la colonne d'un pot still aussi. 

  • la colonne d'un reflux still ne peut quant à elle être fabriquée séparément du condenseur car elle nécessite une grande précision d'alignement des tubes de refroidissement avec les entrées d'eau du condenseur. 

 

Vous avez désormais tous les conseils pour faire un alambic en cuivre artisanal.

Alambic charentais

Alambic de 80 litres avec grille en cuivre